La Route des Alpes du Sud

La route des Alpes du SudDimanche 25 Mai – Vendredi 30 Mai

Fraîchement débarquée au sein du Club, c’est à moi cette année qu’incombe la lourde tâche (ou l’immense honneur, tout dépend du point de vue !) de rédiger quelques lignes sur la Semaine Club… Je vais donc essayer de vous relater au mieux mon ressenti sur ce qui fut pour moi mon tout premier Raid Cyclo :

Nous étions cette année 13 motivés : Véronique, Joël, Manu, Michel R., Christian, Guillaume, Gilbert, Eddie, Jean-Pierre, Philippe B, Philippe P et moi-même, ainsi que notre capitaine Michel B., sans oublier Bernard, qui assurait le ravito et l’assistance tout au long du parcours (comme au Tour de France, chapeau Bernard !)

Dimanche 25 Mai

La première journée fut aussi la plus longue, avec une levée aux aurores pour joindre Lyon-Rives en voiture, et retrouver nos vélos pour un départ à 08h00… Il n’y a pas beaucoup de dénivelé sur la première partie de l’étape, mais ça se complique vite, avec l’ascension du premier col de la semaine : le Col d’Ornon, que nous enchaînons avec le Col du Lautaret (mon premier « vrai » col de montagne !), que nous gravissons quasiment jusqu’au sommet. Sur la fin du parcours, la pluie et le froid commencent à être de la partie, on est contents d’apercevoir enfin le toit de notre hôtel, à Villar-d’Arêne, avec plus de 160km dans les jambes !

Lundi 26 Mai

Valérie au LautaretLe lendemain on réattaque dur, avec la fin de l’ascension du col du Lautaret dans le froid matinal… C’est une équipe complètement congelée qui arrive dans le brouillard en haut du sommet! S’ensuit une belle descente jusqu’aux pieds du col que je redoutais tant : le fameux Col de l’Izoard… Nous avons pu le franchir le matin-même, finger in the nose (ou presque!) (merci les gars, je n’y serai jamais arrivée sans vous !!) On redescend le col par la Case Déserte ; descente un peu technique, avec une route glissante… Je profite des conseils des pros pour apprendre à descendre ! 114km plus loin, on arrive à Embrun ; les premières gouttes de pluie commencent à tomber… on l’a échappée belle ! Pendant que la pluie tombe dehors, on savoure au chaud les plaisirs du jacuzzi, hammam et piscine de l’hôtel…

Mardi 27 Mai

4 cols nous attendent : le Col Lebraut, le Col des Fillys, le Col de Charamel, et le dur Col de la Cayolle. Sur la proposition de Michel, nous sommes quelques uns à emprunter un parcours alternatif, qui nous fait contourner le Col des Fillys (qui veut aller loin ménage sa monture !) Le paysage est magnifique, on s’arrête quelques instants admirer le lac de Serre-Ponçon. On passe les gorges de la Blanche sous le soleil, avant d’attaquer l’ascension du Col de la Cayolle, où nous trouvons la neige au sommet. L’ascension est longue, mais au bout de 113km, nous n’en sommes que plus contents de trouver un bon chocolat chaud à notre arrivée à Entraunes !

Mercredi 28 Mai

Nous poursuivons notre périple sous un soleil de plus en plus chaud, à travers des paysages qui se transforment au fur-et-à-mesure que nous descendons dans le Sud. Nous franchissons le Col de Valberg, puis un relai est lancé sur la partie relativement plate du parcours. J’ai du mal à suivre le rythme ; heureusement, les pousseurs sont là pour tenter de me garder accrochée à la roue (merci Fifi !) La pause de midi est la bienvenue, on se requinque avant d’amorcer l’ascension du Col de la Couillole. C’est dur, mais nos efforts sont largement récompensés par la vue, avec la traversée des gorges de Daluis et des gorges du Cians. Nous arrivons au sommet du Col avec 117km au compteur, où se dresse notre auberge, unique maison juchée en haut de la montagne. Mention spéciale à l’accueil chaleureux qui nous a été fait, et au repas gargantuesque qui nous a été servi (charcuterie maison et gratin de pâtes à volonté, même Jean-Pierre n’a pas pu en venir à bout !)

Jeudi 29 Mai

C’est l’étape la plus courte (101km), mais pas la plus simple ! Nous franchissons deux longs cols : le Col Saint-Martin, et l’interminable Col de Turini. Je suis contente d’en voir le bout, malgré la beauté des paysages du Sud ! Nous faisons étape en bas du col, à Sospel. Certains en profitent pour faire un peu de tourisme dans ce joli village médiéval… Pour ma part je pique un bon roupillon pour pouvoir être capable de terminer la dernière étape !

Vendredi 30 Mai

Alentour de NiceC’est le bouquet final, avec 9 cols au programme : le Col de Castillon, le Col St Jean, le Col de Braus, le Col de l’Ablé, le Col de l’Orme, le Col St Roch, le Col du Savel, le Col de Chateauneuf, et le Col d’Aspremont, pour une étape de 138km. Le ciel est bleu, les cigales chantent… on entrevoit la mer au détour d’un virage… que du bonheur, même si l’étape est un peu « casse-pattes » ! Nous arrivons sur les chapeaux de roue à Grasse, notre point de chute. Le soir, nous sommes invités chez Gilbert et Martine, qui nous reçoivent comme des rois ; Martine se surpasse aux fourneaux. On chante et on danse jusqu’au bout de la nuit pour fêter ensemble la fin de cette belle aventure.

Nous reprenons le train le lendemain pour un retour à Lyon, et à la réalité… avec des mollets en béton, et la tête pleine de bons souvenirs!

PS : Il m’avait été demandé de n’écrire que quelques lignes, mais comment faire plus court quand il y a tant à raconter ? Je tenais aussi à remercier chaleureusement tous les participants de ce Raid, pour m’avoir aussi bien accueillie, et pour m’avoir permis, malgré mon inexpérience et mon niveau de débutant, de faire partie de cette aventure. Sans votre soutien je ne serai pas arrivée au bout ; mention spéciale au P’tit nerveux, qui a eu la gentillesse de rouler à mon rythme (soit à peu-près 6km/h !) pour ne pas me laisser seule dans les cols. Merci enfin à vous tous pour tous ces moments conviviaux, tous les apéros et tous les bons repas passés ensemble. Vous assurez! Ne changez rien, et rendez-vous l’année prochaine !

Valérie.

Plus de photos, ...

 

 

Notre centre de formation

Accessible dès 7 ans.

Obtenez toutes les informations sur notre centre de formation pour les jeunes ici.

 

La Cyclo de Lyon.com

 

La sécurité à vélo

homme-velo-petitLa sécurité sur le vélo est une des priorités du club. Découvrez les règles de base dans une série d'articles